Pourquoi prendre un courtier pour son prêt étudiant ?
Note les meilleurs accueils admissibles

Simule tes résultats SIGEM
et note les meilleurs accueils admissibles !

Pourquoi prendre un courtier pour son prêt étudiant ?

Pourquoi prendre un courtier pour son prêt étudiant ?

Tu as sans doute déjà entendu parler d’un courtier en bourse ou en prêt immobilier. Le courtier est tout simplement un intermédiaire entre deux agents, interfaces, marchés, clients ou établissements. Son rôle est de faciliter les transactions et de permettre une rencontre optimale entre l’offre et la demande. 

Pour les prêts étudiants, c’est exactement la même chose : le courtier est l’intermédiaire entre l’étudiant à la recherche d’un prêt pour financer ses frais de scolarité et l’établissement de crédit.

Si tu as besoin d’un prêt étudiant, voilà les raisons pour lesquelles tu devrais utiliser un courtier : 


Le prêt étudiant : une procédure longue et stressante 

Tu viens d’être admis dans l’école de commerce que tu souhaitais. C’est un vrai soulagement après deux voire trois ans de prépa très intenses et tu peux enfin profiter de ton été avec ta famille et tes amis.

Mais dès fin août, il faut commencer à préparer sa rentrée, d’un point de vue logistique et financier. Un prêt étudiant est souvent nécessaire pour financer ton logement et tes frais de scolarité d’école de commerce en forte augmentation depuis quelques années. Selon les écoles, les frais de scolarité de première année d’école sont dus pour fin septembre avec des délais plus ou moins extensibles. Il faut donc trouver un prêt étudiant rapidement dès le mois de septembre.

Si les banques se déplacent régulièrement sur les campus pour rencontrer les étudiants, il n’est parfois pas facile d’obtenir conditions avantageuses dans la précipitation et le stress. En effet, les étudiants se ruent sur les banquiers à l’ouverture du forum et trouver un créneau de libre peut se révéler assez difficile. D'autant plus que compte-tenu de la situation sanitaire actuelle, il est fort probable que certaines écoles de commerce annulent les forums ou que certaines banques annulent leur déplacement.  Le contact entre les étudiants et les banques pourraient ainsi s'avérer délicat pour l'année scolaire à venir.

De plus, les négociations et les démarches administratives pour la formation du contrat de prêt sont en outre longues et pénibles et en rebutent plus d'un.


S’adresser à un courtier : un gain de temps considérable 

Le grand avantage du courtier est qu’il te fait gagner un temps considérable. En effet, il suffit de t’adresser au courtier en lui spécifiant tes besoins en ressources financières, une échéance indicative et éventuellement une banque avec laquelle tu souhaites contracter un prêt. Le courtier se chargera ensuite de transmettre ton dossier à ses établissements bancaires partenaires et reviendra vers toi avec plusieurs propositions.

Si tu as peur de manquer de temps pour ton prêt au mois de septembre, tu peux déjà faire ta demande auprès du courtier dès le mois de juillet après tes résultats d’admission. D'autant plus que les délais risquent d'être serrés pour cette année 2020 puisque les résultats ne tombent qu'au mois d'août pour une rentrée en septembre. Les banques ne sont en effet pas toujours très accessibles pendant les vacances d’été. Le courtier te répondra quelques semaines après et tu auras ainsi la possibilité de signer ton contrat de prêt bien avant ta rentrée et de profiter de tes vacances !

Le courtier, contrairement aux banques, est très réactif et gère ta demande en ligne ou par téléphone rapidement et efficacement. Ton dossier de prêt est complètement digitalisé et traité par voie électronique, ce qui simplifie grandement toutes les procédures administratives. Tu n’as donc pas besoin de contacter les multiples banques, te rendre dans leurs agences pour comparer les taux, négocier et signer le contrat de prêt après de multiples allers retours. Grâce au courtier, tu pourras ainsi connaître toutes les modalités des prêts que les banques veulent bien t’accorder.


Négocier avec un courtier : des conditions financières avantageuses 

Le courtier en prêt étudiant prélève des commissions de courtage auprès de ses établissements bancaires partenaires mais absolument aucune auprès de l’étudiant. Tu peux donc t’adresser au courtier librement et transmettre ta demande sans aucun frais !

De plus, comme le courtier a plusieurs partenaires, il pourra négocier ton prêt étudiant avec plusieurs banques et obtenir les taux les plus avantageux possibles. Ces taux resteront classiques, pour la plupart entre 0,7% et 1% selon les banques, mais tu pourras peut-être bénéficier d’une légère réduction que tu n’aurais pu avoir si tu avais négocié directement avec la banque. En effet, le pouvoir de négociation d’un courtier avec une banque est plus important que le tien !

Comme tu es le cœur d’activité d’un courtier en prêt étudiant, tu peux être assuré de sa fiabilité dès lors qu’il joue sa réputation sur l’efficacité des services qu’il te propose et les avantages financiers qu’il te confère. Son expérience et son expertise dans le domaine des prêts étudiants sont également une garantie supplémentaire.


Utiliser les services d’un courtier : garantie de flexibilité et d'optimisation

Le courtier te permet d’abord de bénéficier d’une certaine flexibilité tout en conservant la maîtrise de ton choix du prêt. En effet, en t’adressant au courtier, tu peux demander le montant et l’échéance du prêt que tu souhaites. Les banques ne pourront peut-être pas accepter toutes tes conditions avec un taux intéressant mais le courtier tentera de négocier en ta faveur et te transmettra les différentes propositions par la suite. C’est alors que tu pourras retenir l’une ou l’autre des propositions, et rester ainsi complètement maître de ton choix tout en te débarrassant de la plupart des tâches administratives.

Si tu souhaites une optimisation de ton prêt étudiant, le courtier est également très utile. En effet, grâce à son expertise dans la négociation des prêts étudiants, le courtier est capable de comprendre tes besoins et d'anticiper certains points qui pourraient poser problème ou être optimisés lors de la durée du contrat et auxquels tu n'aurais pas pensé. A titre d'exemple, les frais financiers liés à un décalage du délai de remboursement, par anticipation ou par report, sont souvent oubliés par les étudiants. 

Tes salaires de stage, d’alternance ou de CDD peuvent te permettre de rembourser ton prêt étudiant plus vite que tu ne le pensais, avant échéance, mais tu devras alors payer les frais prévus à cet effet. De même si tu décides de faire une année sabbatique, ou partir en voyage humanitaire, alors tu auras peut-être besoin de demander un report de la date du début de remboursement. Des pénalités de retard sont alors exigibles. Le courtier a conscience de ces potentiels changements de situation, pas nécessairement prévisibles, dans la vie d'un étudiant et peut donc négocier ces frais au préalable avec les banques, en connaissance de cause.  

N’hésite donc pas à faire appel à un courtier en prêt étudiant si tu ne sais pas comment t’y prendre avec les banques et que tu redoutes la longueur des procédures administratives !